Imprimer

Publications

Springer Nature et Projekt Deal finalisent la signature du plus important accord transformatif open access au monde

Communiqué de presse :

 

 

Springer Nature et MPDL Services GmbH, au nom de Projekt DEAL, ont annoncé le 13 janvier 2020 la signature du contrat officiel concluant le plus important accord transformatif open access à ce jour. Daté du 1er janvier 2020, l'accord fournit des services de publication en accès ouvert (AO) ainsi qu’un accès total aux revues Springer Nature aux universitaires et aux étudiants du monde de la recherche allemande. Il fait suite au Protocole d'entente (PE) signé entre les deux parties le 22 août 2019 et constitue un pas de géant dans la transition vers l’accès ouvert, permettant plus de visibilité, d’impact, d’efficacité, de transparence et de pérennité pour la diffusion des résultats de la recherche allemande, au profit des chercheurs du monde entier.

 

 

Grâce à cet accord, les auteurs affiliés aux plus de 700 établissements universitaires et de recherche allemands qui font partie de Projekt DEAL pourront publier immédiatement leurs manuscrits acceptés en AO (gold) dans les revues Springer Nature "hybrides et entièrement en AO (gold), les coûts relatifs étant gérés de manière centralisée par leurs institutions. L'accord devrait permettre la publication en AO de plus de 13.000 articles de chercheurs allemands par an, ce qui en fait l’accord le plus important du genre.

Le volet "transformatif Read and Publish, qui prend effet immédiatement, autorise les auteurs à publier immédiatement en AO dans la collection de 1900 revues "hybrides de Springer Nature et offre aux institutions participantes un accès permanent aux revues Springer, Palgrave, Adis et Macmillan dans le portefeuille Springer Nature. Les frais de publication Publish and Read (PAR) s'élèveront à 2750 € pour chaque article publié et seront payés par les fonds centraux d'abonnement.

 

Le volet concernant la publication entièrement en AO (gold) entrera en vigueur le 1er août 2020 pour permettre la mise en place des nouvelles procédures administratives. Il permettra la publication en AO administrée de manière centralisée dans le portefeuille global de revues en AO de Springer Nature, qui inclut Scientific Reports et Nature Communications. Une remise de 20% sera également appliquée aux frais de traitement des articles (APC) pour les titres SpringerOpen et BMC.

 

Le contrat s’étendra de 2020 à 2022 avec une option de prolongation jusqu'en 2023. L'accord signé sera intégralement publié sur le site Web de Projekt DEAL, en même temps que le début du processus d’enregistrement des institutions allemandes, vers la fin du mois de janvier.

Dagmar Laging, vice-président des ventes institutionnelles Europe chez Springer Nature, a déclaré : "Nous sommes ravis que Springer Nature soit en mesure d'offrir aux chercheurs allemands encore plus d'opportunités de publier totalement et immédiatement leurs recherches en AO. Springer Nature est fier de pouvoir s'associer à Projekt DEAL par le biais d'accords transformatifs tels que celui-ci, pour poursuivre notre objectif commun pour un changement durable vers l'AO, et pour faire en sorte que les résultats de la recherche allemande soient disponibles en AO dans le monde entier.

 

Cet accord a mis du temps à être finalisé, ce qui reflète son ampleur et sa complexité. Cependant, la conviction, l'engagement et l'ouverture partagés par les deux parties ont signifié que nous avons été en mesure de convenir d'une solution qui permettra aux scientifiques allemands, qu'ils soient issus de petits ou grands instituts, qu'ils soient issus des sciences dures, des sciences sociales ou des sciences humaines, de publier en AO avec nous.”

 

S'exprimant pour Projekt DEAL, le professeur Horst Hippler, ancien Président de la Conférence des Recteurs d’Université allemands et chef de l'équipe de négociation DEAL, a déclaré : “Nous sommes très heureux de faire avancer la vision de Projekt DEAL vers une nouvelle étape majeure, en collaboration avec Springer Nature. L’existence de cet accord transformatif Open Access est une "démonstration de faisabilité” pour Projekt DEAL, en tant que puissant cadre de transition pour l'édition savante : il met fin aux paiements d’APC hybrides par les auteurs parallèlement aux paiements d'abonnement par les bibliothèques ; il fonctionne avec une redevance PAR raisonnable, qui permet aux coûts institutionnels de glisser progressivement, tout au long de la durée de l'accord,  des dépenses liées aux licences vers des coûts liés à la publication de résultats; il permet un meilleur contrôle financier à mesure que les paiements anticipés diminuent chaque année. Plus important encore, cet accord jette les bases pour les auteurs et les instituts de recherche pour faire de l’Accès Ouvert la norme dans la communication savante.

Je tiens à remercier à nouveau les nombreuses personnes impliquées dans le processus de négociation et les centaines d'institutions de notre communauté scientifique - universités, bibliothèques, instituts de recherche - qui ont fait confiance à Projekt DEAL et lui ont confié leur mandat pour mener les négociations en leur nom.”

 

Le professeur Martin Stratmann, Président de la Société Max Planck, a déclaré : “Permettre la diffusion en accès ouvert des résultats de la recherche pour améliorer l'activité universitaire est une mission essentielle de la Société Max Planck depuis la promotion de la Déclaration de Berlin en 2003, et nous sommes donc honorés de prendre en charge l'organisation de la mise en œuvre de cet accord transformatif au nom de l'Alliance des Organisations Scientifiques allemandes et de la Conférence des Recteurs d’Université allemands. La transition des revues savantes vers l’accès ouvert est une entreprise gigantesque, et nous nous engageons à faciliter la transition pour le bien de la recherche et des chercheurs partout dans le monde, en parfaite harmonie avec les principes d'Open Access 2020 et de Plan S.“