Imprimer

Publications

Projekt Deal et Springer Nature parviennent au plus grand accord transformatif open access au monde

· Protocole d’entente (PE) signé aujourd'hui à Berlin ; contrat final à conclure plus tard cette année.

· L'accord sera ouvert à toutes les institutions membres de Projekt DEAL (plus de 700 organisations universitaires et de recherche financées par des fonds publics et privés en Allemagne), ce qui signifie un accès considérablement amélioré aux contenus de Springer Nature pour la quasi-totalité du paysage de la recherche allemande.

· Selon cet accord, plus de 13 000 articles d'universitaires et de scientifiques allemands devraient être publiés en accès ouvert chaque année, ce qui les rendra immédiatement et librement accessibles au monde entier et augmentera la visibilité et l'utilisation des recherches allemandes publiées par Springer Nature.

· L’organisation des coûts et des services dans le cadre de cet Accord transformatif signifie que les chercheurs et les étudiants de toutes disciplines, affiliés aux institutions membres, seront en mesure de publier en accès ouvert dans la grande majorité du portefeuille de revues Springer Nature, soit environ 2 500 revues hybrides et en accès ouvert, et également de lire le contenu complet de ces revues, y compris les archives jusqu'à 1997.

· La signature du protocole d'entente marque une étape importante dans l'engagement de Springer Nature à jouer un rôle moteur dans la transition vers l'accès ouvert et une avancée notable dans la réalisation des objectifs de Projekt DEAL : permettre aux chercheurs allemands de publier leurs recherches entièrement et immédiatement en accès ouvert, à disposition des chercheurs du monde entier, tout en maîtrisant le coût global de la communication scientifique.   

Un protocole d’entente signé ce jour entre MPDL Services, au nom de Projekt DEAL, et Springer Nature jette les bases de l’accord de libre accès le plus complet au monde, qui devrait être finalisé plus tard cette année.

Un tel accord a été rendu possible par la reconnaissance de l’engagement commun des deux parties au principe de la science ouverte : la vision de Projekt DEAL et la possibilité de permettre un accès ouvert à la recherche allemande à grande échelle, et la position de Springer Nature en tant que plus grand éditeur en accès ouvert et son expertise en tant que pionnier des accords transformatifs. L’accord prévoit que plus de 13 000 articles par an seront publiés en accès ouvert par les chercheurs allemands, ce qui signifie qu’ils seront librement et universellement disponibles pour que les étudiants, les universitaires et les scientifiques du monde entier puissent les lire, les partager, les utiliser et les réutiliser dès leur publication.  

L'accord transformatif en deux parties comprendra un élément entièrement Accès Ouvert (AO) et un élément Publish and Read (PAR). Cela permettra aux auteurs éligibles de publier des articles en accès ouvert dans les revues intégralement AO de Springer Nature, le plus grand portefeuille de publications AO au monde avec plus de 600 titres, ainsi que dans la collection des 1 900 revues hybrides de Springer Nature, qui publient déjà un article sur quatre en accès ouvert. En outre, le modèle offre à la communauté scientifique des institutions participantes un accès permanent en lecture au contenu des revues académiques Springer, Palgrave, Adis et Macmillan publiées pendant la durée du contrat.

Les éléments clés du protocole d’entente :

· Le contrat final s'étendra de 2020 à 2022 avec une option de prolongation jusqu’en 2023. 

· Pour 2020, la composante PAR s'appuie sur la publication en libre accès d'au moins 9 500 articles et accorde aux institutions participantes un accès permanent en lecture à 1 900 revues des portefeuilles Springer, Palgrave, Adis et Macmillan. Les coûts liés à l'accès à la lecture et à la publication AO dans la composante PAR seront reflétés dans les frais de publication PAR de 2750 € par article.

· Springer Nature offrira une remise de 20% sur le prix affiché pour la publication en accès ouvert dans les titres BMC et SpringerOpen pour toutes les institutions ; les augmentations de prix catalogue des frais de traitement d'articles ne dépasseront pas 3,5% par titre de revue et par an, calculées sur la base du prix catalogue 2020.

· La composante PAR n'inclut pas Nature et les autres revues Nature sous abonnement, ni les revues purement professionnelles, ni les magazines tels que Scientific American ou Spektrum der Wissenschaft.

· Les institutions participantes auront un accès rétroactif gratuit aux archives des revues incluses dans le contrat, depuis 1997. 

· Springer Nature et Projekt DEAL visent également à combler les lacunes en matière d'accès au contenu des archives de toutes les revues Springer Nature couvertes par le protocole d'accord.  

Daniel Ropers, Président-Directeur Général de Springer Nature, a déclaré : « C’est un réel privilège de travailler avec Projekt DEAL pour transformer la publication scientifique en Allemagne. Cet accord a pris trois ans à être finalisé, ce qui reflète son ampleur et sa complexité, mais nous apprécions hautement le leadership des instituts de recherche allemands et, main dans la main, nous avons été en mesure de conclure ce partenariat avec une solution novatrice. La conviction, l'engagement et l'ouverture partagés par les deux parties ont facilité une compréhension durable pour les deux partenaires : pour la recherche allemande, dans la mesure où cela permet aux scientifiques allemands, qu'ils soient issus d'instituts petits ou grands, issus des sciences physiques, naturelles, appliquées ou sociales et que des subventions soit allouées ou non, de publier en AO avec nous. Et pour Springer Nature, cela favorise la croissance et nous permet de tirer parti de notre rôle de premier plan dans la transformation vers l’accès ouvert, en tant que partenaire de la communauté scientifique. »

Dr. Horst Hippler, ancien Président de la Conférence des Recteurs d’Université allemands, président du Comité de Pilotage et responsable de Projekt DEAL a déclaré : « Nous sommes ravis d'avoir conclu un accord qui réponde à la fois aux objectifs fondamentaux de Projekt DEAL : un modèle de tarification juste et une évolution vers l’accès ouvert. La longue histoire de Springer Nature dans le domaine de l’édition est hautement respectée dans la communauté de la recherche allemande et, grâce à cet accord, l'éditeur s'est révélé être un partenaire innovant et ouvert, prêt à fournir les solutions qui conviennent le mieux à la science et à la recherche. Ce nouveau contrat contribuera donc de manière significative à rendre la recherche accessible de manière abordable et durable. Je tiens à remercier les nombreuses personnes impliquées dans le processus de négociation et les centaines d'institutions de notre communauté scientifique - universités, bibliothèques, instituts de recherche - qui ont fait confiance à Projekt DEAL pour mener les négociations en leur nom. Je remercie également la Société Max Planck pour son soutien - pas exclusivement mais surtout - sur les aspects opérationnels et juridiques dans le processus de concrétisation du contrat. “

La Société Max Planck, en tant que membre de l'Alliance des Organisations Scientifiques à l'origine de Projekt DEAL, a créé MPDL Services GmbH, filiale de la Bibliothèque Numérique Max Planck, filiale à 100% de la Société, pour signer les contrats DEAL et pour faciliter la mise en œuvre des accords au sein des institutions allemandes.

Le professeur Martin Stratmann, Président de la Société Max Planck, a déclaré : « Compte tenu de la nature même de la recherche allemande publiée dans les revues de Springer Nature, cet accord marquera une étape importante dans le mouvement d’ouverture des publications scientifiques sous abonnement, qui, à l’ère du numérique, entravent depuis trop longtemps les travaux des chercheurs et des scientifiques. Un accord transformatif neutre sur le plan des coûts conclu avec un éditeur aussi important que Springer Nature établit une nouvelle étape pour les organisations universitaires et de recherche alignées sur l'initiative Open Access 2020, démontrant ainsi que les fonds institutionnels actuellement utilisés pour soutenir le système d'abonnements payants peuvent être réaffectés afin d’encourager  l’accès ouvert  dans les revues spécialisées qui fournissent l'habitat naturel des chercheurs, sur la voie d'un environnement informationnel totalement ouvert. »

Frank Vrancken Peeters, Directeur Commercial de Springer Nature, a déclaré : « Springer Nature est un pionnier dans le domaine des accords transformatifs, depuis 2014. Depuis, nous surveillons leur impact sur la recherche en accès ouvert et nous savons maintenant que les articles en AO sont cités plus souvent, téléchargés plus souvent, et ont un impact plus grand et plus large. C’est la raison pour laquelle nous estimons qu’ils ont mérité le qualificatif de « transformatif » et que nous sommes convaincus que cet accord donnera une plus grande visibilité à la recherche financée par l’Allemagne et en augmentera l’utilisation, ainsi que, compte tenu de sa taille, de manière significative la réalisation des objectifs de l’Open Science. »

 

###

À propos de Projekt DEAL
Projekt DEAL a été créé par l’Alliance des Organisations Scientifiques en Allemagne et représente la grande majorité des organisations scientifiques et de recherche les plus importantes d’Allemagne. Le consortium comprend plus de 700 institutions académiques principalement financées par des fonds publics en Allemagne, telles que des universités, des universités de sciences appliquées, des instituts de recherche et des bibliothèques d'État et régionales. Dans le cadre du projet, des accords de licence nationaux doivent être mis en œuvre pour l'ensemble du portefeuille de revues électroniques de grands éditeurs universitaires. Plus d'informations disponibles sur www.projekt-deal.de/springer-nature-news.

À propos de Springer Nature
Springer Nature est un éditeur leader dans le domaine de la recherche, de l’enseignement et de la formation, fournissant un contenu de qualité à nos communautés par le biais d’une gamme de plateformes, de produits et de services novateurs. Chaque jour, dans le monde entier, nos publications, livres, revues et ressources sont utilisés par des millions de personnes - aidant les chercheurs, les étudiants, les enseignants et les professionnels à découvrir, à apprendre et à réaliser davantage. À travers nos différentes marques, nous souhaitons servir et soutenir les communautés de la recherche, de l'éducation et des professionnels en les plaçant au cœur de toutes nos activités, en appliquant les normes les plus strictes en matière de contenu et de technologie, et en contribuant à façonner l'avenir de l'édition à leur avantage et pour la société en général. Visitez : springernature.com/group et suivez @SpringerNature

À propos de la Société Max Planck
La Société Max Planck mène des recherches fondamentales en sciences naturelles, en sciences de la vie et en sciences humaines. Depuis sa fondation en 1948, dix-huit lauréats du prix Nobel sont sortis de ses rangs. La Société Max Planck avec ses 86 instituts et installations Max Planck est le fer de lance international de la science allemande : outre cinq institutions étrangères, elle exploite 20 autres centres Max Planck avec des instituts de recherche tels que l'Université de Princeton aux États-Unis, l’Université de Paris Sciences Po en France, l'University College de Londres au Royaume-Uni et l'Université de Tokyo au Japon. La Société Max Planck disposait d'un budget annuel de 1,8 milliard d'euros en 2018, financé à parts égales par le gouvernement fédéral et les gouvernements des États. Pour plus d'informations, visitez le site www.mpg.de

La bibliothèque numérique Max Planck (MPDL) est une unité centrale de services scientifiques au sein de la société Max Planck, dédiée à la planification stratégique, au développement et à l’exploitation des infrastructures numériques nécessaires pour fournir à ses instituts et à leurs universitaires et scientifiques des informations de recherche, un soutien à la communication scientifique sur le Web, des outils de recherche et gestion des données de recherche et des licences de logiciels.

Contacts presse:

Springer Nature
Renate Bayaz

Corporate Communications
+49 (0)6221 4878 531

renate.bayaz@springer.com

 

Conférence des Recteurs d’Université Allemands
Ralf Kellershohn
Porte-parole adjoint presse
+49 (0)160 96 98 53 19
kellershohn@hrk.de

Société Max Planck
Dr. Christina Beck
Responsable de Communication / Attachée de presse
+49 (0)89 2108 1275
beck@gv.mpg.de