Imprimer

Publications

Livre Blanc : L'entreprise dans l'économie de la connaissance , vision et savoir-faire d'une communauté d'éditeurs de logiciels

Document à télécharger : Livre Blanc : L'entreprise dans l'économie de la connaissance , vision et savoir-faire d'une communauté d'éditeurs de logiciels

Le GFII publie un Livre Blanc L'entreprise dans l'économie de la connaissance : vision et savoir-faire d'une communauté d'éditeurs de logiciels. Ce Livre Blanc a été présenté lors d'une conférence de presse, mardi 11 octobre 2005.

L'entreprise doit, depuis quelques années, faire face à l'élargissement de ses ressources informationnelles (informations externes, internes, payantes, gratuites, forum...) et à l'hétérogénéité des sources disponibles. Depuis plus de deux ans, au sein d'un groupe de travail du GFII, des éditeurs de logiciels français mettent en commun leurs expériences, partagent leurs connaissances et capitalisent sur un savoir-faire commun.

Afin d'analyser les évolutions et tendances et de les illustrer par des exemples de réalisation, le groupe a organisé 6 séminaires qui ont rassemblé plus de 30 intervenants : juristes, consultants, universitaires, éditeurs de logiciels, responsables de sites Internet, intranet, portail... Les travaux de ce groupe et les résultats de ces séminaires sont formalisés dans un document d'une centaine de pages, proposant la vision et le savoir-faire d'une communauté d'éditeurs de logiciels pour construire une chaîne de traitement de l'information efficace.

Le livre blanc propose trois chapitres :

Ces chapitres sont illustrés par des exemples concrets d'applications :

La conclusion rappelle les enjeux économiques de cette mutation profonde dans le monde de la recherche d'information et de la navigation corporate. Elle souligne que notre industrie logicielle nationale dispose d'atouts formidables. L'industrie des fabricants de solutions de gestion de l'information est vigoureuse, nos sociétés nationales ont des atouts, par leur vision, par l'expérience et le talent de leurs salariés, par leur technologie et par leurs réalisations concrètes.

Il nous faudrait en France un équivalent du « Small Business Act » - en vigueur aux Etats-Unis depuis les années cinquante - pour faire en sorte que les grandes sociétés et administrations achètent encore plus nos technologies et nos produits. Ainsi l'industrie nationale du logiciel disposerait du marché de référence utile et nécessaire à son essor, et nos grandes entreprises nationales seraient encore mieux positionnées pour lutter contre le danger de paralysie que l'explosion non maîtrisée d'information leur fait courir. Ce groupe de travail est une initiative parmi beaucoup d'autres au sein des nouveaux pôles de compétitivité, pour expliquer le marché de l'information non structurée, pour faciliter le développement des usages, et enfin pour aider les industriels du traitement de l'information à mieux faire connaître leurs savoir-faire. C'est aussi le rôle d'une association comme le GFII.

Autre document à télécharger : Présentation utilisée lors de la conférence de presse