Imprimer

(15/10/2012)

Thomson Reuters a dans le cadre de la Foire du Livre de Francfort présenté (1) un nouveau service qui devrait être disponible pour les abonnés au service Web of Knowledge d’ici à la fin 2012. Il s’agit du Data Citation Index (DCI), qui pour les jeux de données issues de la recherche, documentera et mesurera les citations dans la littérature scientifique. La question de la « Discoverablity » (c'est-à-dire la de la capacité à retrouver un jeu de données pertinent dans un univers très vaste) des jeux de données issues de la recherche (et tout particulièrement de la recherche financée sur fonds publics) est un enjeu décisif pour la productivité de la Recherche. L’annonce de Thomson Reuters Scientific est dans l’air du temps : les réflexions sur l’accès aux jeux de données sont en plein développement. La généralisation (encore lointaine) de la  mise à disposition des jeux de données (« Data Sets ») pose de multiples questions. Et in fine, au-delà d’une initiative émanant d’un éditeur comme Thomson, le problème qui est posé est celui de la création d’infrastructures nationales et internationales qui permettront l’accès aux jeux de données et leur préservation à long terme.

(1) L’annonce en avait été faite le 22 juin lors de l'American Library Association Conference (ALA)

Source : Information extraite de la Dépêche du GFII, rédigée par Michel Vajou. L’ensemble de l’analyse est disponible sur le réseau social du GFII, AMICO, réservé aux membres du GFII
Action : Marchés et modèles économiques