Imprimer

Actualité : L’édition professionnelle domine toujours très largement l’économie du livre

(09/10/2012)

La foire du Livre de Francfort, manifestation internationale de référence pour l’ensemble des milieux de l’édition, s’ouvrira demain 10 octobre. A cette occasion, il est intéressant de comparer les périmètres respectifs de l’édition professionnelle (édition juridique, édition scientifique, etc.) et de l’édition généraliste. Selon le classement 2012 publié par le magazine Publishers Weekly (1), le top 50 des grands éditeurs mondiaux reste largement dominé par les éditeurs B-to-B. Si le groupe Pearson – qu’il est difficile de classer dans l’édition B-to-B - consolide sa position de N°1 mondial avec 8411 M$ (6478,5 M€)  de chiffre d’affaires en 2011, Reed-Elsevier, Thomson Reuters, Wolters-Kluwer sont respectivement N°2, N°3, N°4 mondiaux. Les éditeurs B-to-B occupent 12 des positions de ce top-50.

(1)  Ce classement est publié en coopération avec le magazine professionnel français Livres Hebdo. Il faut en lisant ces chiffres garder présent à l’esprit qu’ils ne correspondent pas forcément au CA total des groupe cités, puisqu’ils sont retraités pour ne refléter que les chiffres de l’édition (print ou numérique) proprement dits à l’exclusion des services logiciels et autres prestations non assimilables à des activités d’édition.

 (2)   Dans le classement 2011 (construit sur les données 2010) Reed Elsevier affichait 7149 M$ de chiffre d’affaires. La forte « baisse » enregistrée en 2011 est due au fait que la création de la division LexisNexis Risk Solutions a conduit à ne plus prendre en compte les revenus de cette activité. Ceci illustre bien le fait que les chiffres donnés par Publishers Weekly (ou Livres Hebdo) sont de chiffres retraités pour cerner au mieux les seuls revenus de l’édition, e tpeuvent donc varier d’une année sur l’autre en raison de effets de périmètre. Ce qui ne modifie cependant pas les constats faits sur ce classement, en en particulier celui de la large domination des éditeurs professionnels

 

Source : Information extraite de la Dépêche du GFII, rédigée par Michel Vajou. L’ensemble de l’analyse est disponible sur le réseau social du GFII, AMICO, réservé aux membres du GFII
Action : Marchés et modèles économiques