Imprimer

Annuaire

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

ABES

227, av du Professeur Jean Louis Viala
BP 84308
34193 Montpellier Cedex 5
Tél. : 04 67 54 84 10

Web :
http://www.abes.fr

Direction : Jérôme Kalfon

Contact GFII : Jérôme Kalfon, Directeur

L’ABES a été créée en 1994  pour mettre en œuvre le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l’enseignement supérieur. Ouvert en 2001, le Sudoc est une réussite éclatante : avec 1 419 bibliothèques déployées (auxquelles s’ajoutent les 1793  bibliothèques publiques ou privées du réseau Sudoc-PS), plus de 10 millions de notices bibliographiques, 32 millions de documents localisés et 24 millions d’interrogations publiques en 2010, il occupe une place éminente dans le dispositif documentaire français de l’enseignement supérieur et de la recherche.

A partir de 2002, l’ABES a diversifié son action dans plusieurs domaines  :

  • les thèses électroniques avec l’ouverture en 2007 d’un dispositif national de signalement, de dépôt et d’archivage pérenne (Star) aujourd’hui déployé dans la moitié des établissements habilités à délivrer des doctorats
  • la mutualisation de l’achat de ressources électroniques : l’ABES, qui travaille en étroite collaboration avec le consortium Couperin (Consortium universitaire de périodiques numériques), porte plusieurs groupements de commandes pour les universités et organismes de recherche.

L’Agence n’a pas pour autant négligé le catalogue puisque la modernisation du Sudoc et son déploiement dans de nouveaux établissements se poursuivent régulièrement. Elle en a étendu la couverture en ouvrant en décembre 2007, Calames, le catalogue des manuscrits et archives de l’enseignement supérieur.

L’action de l’ABES s’inscrit dans une double exigence :

  • elle met en œuvre une stratégie nationale définie par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
  • elle veille à ce que les produits et services définis dans ce cadre répondent aux besoins des établissements.

Ce dialogue avec les établissements s’établit par le canal de l’AURA (Association du réseau des établissements utilisateurs de l’ABES), celui des Journées ABES, rendez-vous annuel incontournable des membres des  réseaux, ainsi que dans de nombreux groupes de travail.

L’ABES situe son action sous le principe de la subsidiarité : relève du niveau national ce qui ne peut être réalisé localement ou bien ce qui apporte une réelle plus-value au niveau local. C’est là que la mutualisation prend tout son sens : l’ABES mutualise les forces et les énergies et les met en cohérence.

Après 14 années marquées par l’aboutissement de l’énorme chantier du Sudoc et des diversifications dans plusieurs directions, l’ABES et sa tutelle, la SDBIS (maintenant MISTRD), ont jugé le moment venu d’établir un projet d’établissement. Une démarche rendue d’autant plus nécessaire par l’essor du numérique : quel doit être le rôle de l’ABES dans un paysage de l’IST complexe où interviennent de nombreux acteurs ?

Cette démarche, initiée au printemps 2007, a consisté à établir un diagnostic de la situation, à analyser l’environnement dans lequel évolue l’ABES, à définir une stratégie et arrêter une série d’objectifs. Elle se poursuit en 2011 avec la préparation du projet 2012-2015.

Agence France-Presse

Altares